16
Fév

ATLR Engineering et Microfarmap primés à Mind & Market Namur

Jeudi soir dernier avait lieu la remise de prix du Forum Mind & Market Namur sur le thème «Connecter l’innovation et le marché». Nous sommes très fiers de nos porteurs de projet de ATLR Engineering et de Microfarmap, participant à notre premier Breakfast Club, pour leur prix dans la catégorie «Start up».

ATLR Engineering ouvre le champ de l’industrie 4.0

Victor Xhurdebise, Denis Thomas, Maxime Pépi, Jonathan Reis et Alexis Hoge, ATLR Engineering

ATLR Engineering, ce sont 5 ingénieurs, Maxime Pépi, Jonathan Reis, Alexis Hoge, Denis Thomas et Victor Xhurdebise. Ils aident les start up et les PME à optimiser ou développer des produits innovants avec une composante électronique. Leur expertise dans le domaine de la connectivité, le géo positionnement (intérieur et extérieur) et le développement de produit ultra basse consommation leur a permis de travailler dans des secteurs tels que les objets connectés, le médical, la mobilité douce, etc. Ils accompagnent les projets du stade de l’idéation jusqu’à la production industrielle. C’est un vrai moteur pour eux et ils n’hésitent pas à challenger leurs clients sur la direction à prendre tout au long du développement du produit.

Ils leur ouvrent ainsi le champs infini de l’industrie 4.0 en transformant les enjeux stratégiques et opérationnels des entreprises en succès commercial. En autres, ils ont apporté la composante électronique intégrée au pousse-seringue nécessaire au traitement de la covid-19 sur Namur. 

« Au départ, nous participions à Mind & Market pour la visibilité. Nous ne nous attendions pas du tout à gagner ce prix ni à autant de compliments de la part du jury. Ils ont été très impressionnés par notre valeur ajoutée. Cette expérience a mis en évidence des perspectives d’avenir que l’on n’envisageait pas, comme la possibilité de grandir et d’engager dans un avenir proche pour compléter nos compétences. » commente Jonathan Reis, l’un des CEOs d’ATLR. « Nous avons été supris de tant d’éloges… Ils nous ont tout de même rappelé de garder les pieds sur terre ! »

« Lorsqu’ils sont arrivés chez Azimut, les ‘5 mousquetaires’ comme j’aime les appeler, avaient un savoir-faire très affirmé et des compétences métier très pointues et indiscutables. Ils ont eu la finesse de venir demander du conseil et un accompagnement sur la dimension entrepreneuriale pour pouvoir décoller… ce qui, en soi, est déjà une démarche entrepreneuriale. » explique Florence Herman, leur accompagnatrice avec Jean-Marc Gillard. 

« Très vite, nous décelons une force commune extrêmement professionnelle et un naturel assez déconcertant. En fait, leur force, c’est de savoir reconnaître la valeur de chacun – au sein de leur propre équipe mais aussi chez leurs partenaires. »

La force de la collaboration interne et externe

Selon les termes du jury, leur proposition de valeur ainsi que la qualité de leur pitch ont « fait sensation ». Nous nous en réjouissons. ATLR est accompagné par 2 accompagnateurs, Florence Herman et Jean-Marc Gillard, suivis pour leur communication et coachés au pitch par une ancienne Azimutienne, Sylvie Cappaert-Blondelle (SMARK), devenue notre formatrice “Pitch”. Ils sont hébergés au TRAKK où Azimut a également ses bureaux à Namur. 

Voilà une belle illustration de la puissance de la « collaboration à la Azimut ».

Plus d’information : www.atlr-engineering.com

Microfarmap : LA référence en agroécologie et permaculture

Coup de cœur du jury et prix « Coaching vidéo », Microfarmap, fondé par Alban Bouvy, offre aux agriculteurs une communauté, de la documentation et des outils pédagogiques pour leur permettre de passer d’une agriculture conventionnelle à la permaculture ou l’agroécologie. En tant que réseau d’entraide, Microfarmap les met en relation dans le but de partenariats publics privés. Il promeut également la vente directe des produits en circuit-court. 

Alban Bouvy, fondateur de Microfarmap

Alban Bouvy, agronome passionné par l’écologie et expert en numérique, conçoit Microfarmap comme un véritable catalyseur entre tous les acteurs, fermes, investisseurs, consomm’acteurs, associations, pour amplifier les efforts de chacun en les connectant via une plateforme unique. Son ambition est de soutenir de manière très concrète les agriculteurs d’aujourd’hui dans leur transition mais aussi ceux de demain, notamment les jeunes néopaysans qui prennent la relève.

La force de l’intelligence collective

Fin de l’année dernière, Azimut initiait le Breakfast Club en collaboration avec HowIMetMyCofounders. Au cours de 5 rendez-vous étalés sur 5 semaines, 10 entrepreneurs se réunissent pour échanger sur leurs bonnes pratiques, leurs questionnements, leurs expériences et astuces. Ils sont sélectionnés pour la complémentarité de leurs profils, parfois très différents, leurs besoins, leurs domaines d’activité et le degré de maturité de leur entreprise.

La méthodologie développée par Sophie Brichard et Valérie Malice, accompagnatrices chez Azimut, comprend un apport conceptuel et beaucoup de réflexion pratique. Elle vise un grand impact sur l’activité des participants. 

Alban participait à la première édition : « Le Breakfast Club a eu un effet boostant. Ce qui fait la richesse de l’intelligence collective dans le cadre du BFC, c’est la diversité des participants. J’ai pu y confronter mon idée et recevoir du feedback. Ce système permet d’avancer ensemble plus rapidement parce qu’on peut anticiper certaines embûches. J’ai aussi pu me focaliser sur nos services les plus rémunérateurs avec un premier « quick win ». Je vais maintenant les tester auprès de mes contacts pertinents. »

« Alban est un entrepreneur très positif, inspirant et plein d’humour. Il a mis ses connaissances, sa capacité à innover ainsi que sa bonne humeur au service du groupe d’entrepreneurs qui s’est réuni (virtuellement) en intelligence collective et collaborative. » confie Valérie Malice, très heureuse de le voir primé.

Plus d’information : microfarmap.com

Catégorie : Actualités, D'entrepreneur à entrepreneur